A propos – Contact


Qui suis-je ?


Je suis Brunhild Tranchant, un esprit libre qui souhaite aider le créateur qui sommeil en chacun à se lancer et voler de ses propres ailes. Si mes domaines de prédilection sont l’enluminure et l’écriture, je suis une touche à tout qui est toujours prête à relever de nouveaux défis !
J’aime construire et créer, et je pourrais passer des heures à mettre un univers en forme de toutes pièces autant qu’à trouver l’expression parfaite d’un personnage que je dessine.


Au commencement…


Je crois que je dessine depuis que je sais tenir un crayon.
En CP, lors d’un atelier durant lequel on devait peindre sur des tee-shirts, je suis la seule à avoir osé dessiner une Poccahontas à main levée.
Plus tard, mes livres/magasines préférés étaient les « J’aime Lire » et « Je bouquine », car ils mêlaient les images aux histoires. Images que j’essayais de reproduire. J’ai donc rapidement été plongée dans ce genre d’univers associant mots et illustrations. Mais en grandissant, bizarrement, le fait de faire de l’art mon métier n’a pas été si évident que ça. Je me suis tournée vers l’étude des langues : d’abord l’anglais, puis le japonais.


Le déclic


Cela faisait quelques années que je faisais du japonais, mais je passais plus de temps à écrire qu’à suivre mes cours et je sentais que je voulais continuer dans ce sens. Seulement, je me sentais bloquée. C’est alors que j’ai fait la rencontre de Veronica Roth et de son roman Divergente. Tout en sachant que ce livre autant que ce style ne sont pas du goût de tout le monde, il a été pour moi une révélation.

Pourquoi ? Car l’autrice n’a qu’un an de plus que moi, et que je me suis dit « Mais si elle l’a fait [publier un roman], pourquoi pas moi ? » J’ai donc annoncé à mes parents que je voulais arrêter la fac pour me lancer dans l’écriture. C’est là que ma série de livres a vraiment pris forme.


La concrétisation de mes efforts !


Sauf qu’écrire, c’est bien, mais à part si on s’appelle J. K. Rowling, ça ne paye pas les factures !
Durant la rédaction de mes romans, je me suis heurtée à la dure réalité.
Certes, je pouvais consacrer toutes mes ressources au développement de mon univers littéraire, mais écrire en parallèle d’un boulot alimentaire m’a épuisé.
J’ai donc cherché un moyen de me libérer et de pouvoir consacrer le plus clair de mon temps à ma passion. C’est là que j’ai croisé la route de l’enluminure.
L’enluminure, c’est l’art d’illuminer un texte grâce à l’image, mais ce sont aussi des techniques ancestrales et un métier encore bien vivant.
Pour moi, ça a été une façon de réunir les deux piliers de ma vie que sont l’écriture et l’illustration, mais aussi d’entreprendre, de créer et enfin de vivre de mes passions.


Ce que vous trouverez ici


L’enluminure étant la réunion de l’illustration et de l’écriture, mes articles sont séparés en deux catégories : les arts graphiques et la lecture/écriture.


Dans la première catégorie, ceux qui apprécient les arts graphiques devraient trouver leur bonheur ! Ce sujet assez vaste me permet de regrouper l’enluminure (dont je suis diplômée depuis 2020) et tous les sujets qui gravitent autour de cette discipline, comme le dessin (que je pratique en autodidacte depuis toujours), la peinture digitale (que j’apprends en autodidacte depuis quelques mois), mais aussi le bricolage en tout genre ! Car oui, quand on fait de l’enluminure, il faut aussi savoir bricoler !

Vous y trouverez des articles où je partage mon processus créatif, mes expériences, des conseils ainsi que mes différentes productions.

Ces articles pourraient vous intéresser :



Dans la seconde catégorie, ceux qui aiment les romans YA et SFFF seront servis : j’y parle certes de mes lectures, mais surtout de ce que j’écris en partageant mon processus créatif, les extraits de mes différents romans en cours de rédaction, ainsi que mes trucs et astuces pour avancer et créer.

Ces articles pourraient vous intéresser :


Si vous avez la moindre question, envoyez-moi un message !